Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 09:48

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782845633919.jpgLe résumé du livre :

Quel choc pour un jeune homme de trente ans lors de l'ouverture du testament de son grand-père : le vieil homme à réparti tous ses biens à ses soeurs. A l'une la maison de famille en Italie, à l'autre l'appartement parisien. A lui, son petit-fils chéri, l'homme qu'il aimait le plus au monde n'a laissé qu'un veux carnet au cuir râpé, avec une centaine de feuilles vierges. Cent pages blanches en héritage. Mais voilà, il ignore encore que ce carnet détient un pouvoir mystérieux, celui de projeter dans le passé pour faire revivre les souvenirs.


Le commentaire  : 

(Cyril Massarotto a un talent fou pour nous faire passer de très bons moments. C’est encore mieux qu’à la télévision: on pouffe et on éclate de rire à chaque chapitre.  L’histoire, écrite dans un style plutôt littéraire, décrit avec beaucoup d’émotion la vie d’un jeune trentenaire, de son meilleur ami, Mick, des petites amies: une, actuelle, qui le quitte et revient….  L’histoire est drôle et palpitante.

L’auteur a le talent d’arriver à faire passer, à travers le texte, une émotion, même subtile ou drôle.  On retrouve déjà cela dans son premier roman “Dieu est un pote à moi”.  Il ne se met pas de tabous, ce qui est donc génial pour les jeunes   comme moi).  Dans ce roman-ci, on ne retrouve pas ou pas trop de - comment dire - choses à censurer.  Par contre, dans son précédent roman (dans lequel le personnage travaille dans un sex-shop), il est amené à dire des choses “sexuelles”.  Dans la vie du personnage on retrouve des choses sans tabous: quand il s’aperçoit que Dieu le voit en train de faire l’amour, ou de se masturber, ou essayant un vibro (“curiosité professionnelle”, dira-t-il).

 

En fait, voilà le vrai talent de cet auteur et c’est vraiment un style à 100 % divertissant.  Pour les vacances c’est génial.

Mais mises a part les rigolades, ce jeune auteur a un don particulier de mêler du drôle et surtout du très triste au point qu’une petite larme nous arrive au coin de l’œil, tellement l’émotion est grande.  Lisez le roman: vous découvrirez bien vite de quel moment il s’agit tellement c’est bouleversant.

 

Avec ça on vit aussi des histoires d’amour, de ruptures….. Un livre qu’on dévore, qu’on ne veut pas lâcher avant de l’avoir terminé.

C’est également une réflexion sur la vie: que garder comme souvenir avant d’aller reposer au paradis, ça fait quoi d’être vieux…
C’est toujours difficile de parler d’un livre qu’on aime, et plus facile d’un livre que l’on n’a pas aimé.

Voilà pourquoi ce petit commentaire, assez court (il faut dire que le roman n’est pas très long): juste pour vous dire que ce livre est très bien, un bon divertissement, léger, on ne se prend pas la tête on lit l’histoire extraordinaire de ce jeune homme qui vit avec un carnet, qui va pourtant lui causer tant de soucis, mais également (et heureusement) aussi quelques joies.

En 2 mots: lisez-le!


Bio express :

http://www.xoeditions.com/IMG/auton15732.jpgCyril Massarotto est né en 1975, est instituteur près de Perpignan.  Son premier roman « Dieu est un pote à moi » (XO éditions) s’est vendu à 35 000 exemplaires et est traduit en 14 langues.  Il a reçu le Prix Méditerranéen des Lycéens. « 100 pages blanches » (XO éditions) est son deuxième roman, tendre, rigolo, subtil, émouvant.


Partager cet article

Repost 0
Published by Julien au pays des livres - dans Roman français
commenter cet article

commentaires

Serena 04/12/2010 14:21



Il me tente beaucoup celui-là, l'histoire a l'air très sympa !



Julien au pays des livres 05/12/2010 11:48



très bon roman  je vous le conseil vivement !



Azariel87 11/09/2010 13:52



Merci pour cette découverte, je l'ajoute à ma wish list ^^