Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 15:29

Un cadvre dans la bibliothèque d'agatha christie

Le résumé :


-Madame, Madame ! il y à un cadavre dans la bibliothèque !

Puis, avec sanglot nerveux, la femme de chambre sortit.

Mrs. Bantry se dressa sur son séant.

Son rêve prenait-il un tour extravagant, ou Mary s’était-elle vraiment précipitée dans la pièce en criant cette phrase incroyable, fantastique :

-« Madame, il y à un cadavre dans la bibliothèque » ?

-C’est impossible, prononça tout haut Mrs. Bantry, j’ai dû rêver

Mais elle était convaincue de n’être point le jouet de son imagination,

Mary , cette femme si pondérée, avait réellement proféré des paroles étranges.

 

Le commentaire :


Que dirons-nous si nous trouvons un cadavre dans la bibliothèque ?. Je pense qu’on serait incrédule mais on croirait vraiment révér. Il retrouve une jeune fille dans la bibliothèque, personne ne la connaît mais elle est bel et bien là. Il essaye de trouver qu’il elle, est même jusqu’à aller demander à un cinéaste pas très recommandable s’il n’à pas perdu une blonde !!!. Il vont découvrit qui elle est mais plusieurs zone d’ombre va venir se pesait sur le charmante jeune fille. Elle s’est changer pourquoi ? Qu’elle genre de liaison avait-elle avec un vieux homme de l’hôtel ?. Pourquoi une homme de l’hôtel s’est fait voler sa voiture ? Pourquoi on retrouve la voiture avec des reste humains ?. Miss Marple va t-elle découvrir le coupable ou là coupable ?. Oui, elle à trouve le criminel mais pourquoi elle ne parle pas ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien du 08000 - dans Policier - Roman Noir...
commenter cet article

commentaires

megistias 04/08/2008 13:29

Félicitations pour votre blog et vos choix de lecture;
Un petit, et amical , salut de la Guadeloupe.

Julien cousinet 04/08/2008 17:25


Merci pour votre compliment qui me touche beaucoup que mon rude travail soit récompenser. Je passe tellement de temps dessus. N'hésiter pas à m'en laisser d'autres. Un grand Merci.
Julien