Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 15:18

Marc Lefrançois, auteur français dont le blog le fait encore plus connaître dans le monde des lettres, a publié son premier livre de nouvelles sur sa ville, Angers. Pour son premier roman "Botticelli Code", il a su mener l'intrigue de ce roman, qui se déroule dans le monde de l'art.

Est paru récemment un essai, "La vie sexuelle des grands écrivains", aux éditions "La part commune", dont on ne peut que lui souhaiter qu'il remporte un grand succès .

Il accorde une interview exclusive à ce blog.  Lui qui manie humour et intrigue sur son blog va remettre ça avec ses réponses !!!!



Marc, pouvez-vous résumer votre parcours littéraire ?

Cela fait un moment que j'écris, mais mon premier livre publié est un recueil de nouvelles sur ma ville: Angers au fil de la Maine et du temps (éditions Petit pavé, avril 2008). Quelques mois plus tard, j'ai publié un roman dans une maison d'édition italienne (le Botticelli code, éditions Portaparole). Et maintenant vient de sortir un essai, La vie sexuelle des grands écrivains, éditions La part commune. En parallèle, je suis aussi nègre littéraire; j'écris pour des personnes qui souhaitent rédiger leur autobiographie ou être aidées pour l'écriture d'un roman...

Comment est venu l'envie ou le déclic d'écrire ? Dans votre premier roman, Botticelli Code, Alice, le personnage principal, a une vie très mouvementée et peine à percer dans le monde de l'art.  Vous êtes-vous inspiré de votre propre vie ?

En fait j'ai toujours voulu être écrivain. Depuis mon enfance, j'ai passé tout mon temps dans les livres. C'est une véritable passion pour moi qui n'a pu se réaliser, en effet, que récemment. Il est vrai qu'être publié est assez difficile et disons qu'avant je me souciais sans doute pas assez de ce que pouvaient attendre les maisons d'édition. Dans ce sens, le personnage d'Alice me ressemble un peu....

Quel auteur vous inspire le plus ?
Sans doute Maupassant. Cependant mes auteurs préférés sont Proust et Balzac mais il est évident qu'au niveau du style, on ne peut chercher à leur ressembler. Disons que ces écrivains, ainsi que Stendhal, Flaubert... sont pour moi des modèles, même si d'un certain point de vue je me sens plus proche de Zweig, Mann ou Hermann Hesse. 

Est-ce votre favori ?
Peut-être que mon préféré est Honoré de Balzac... enfin, j'hésite toujours avec Marcel Proust. Ils incarnent tous les deux le degré le plus haut et le plus accompli de la littérature et sont en plus de magnifiques types littéraires. Il n'y a pas de plus belle figure de l'écrivain qui ne vit que pour son oeuvre...
 
Désirez-vous rester dans votre style de roman ou changer pour d'autre forme d'écriture genre policier... ?
Cette question est amusante car j'avais écrit en grande partie un polar régional mais qui a été effacé de mon ordinateur. Je ne l'avais pas sauvegardé... Je suppose qu'il faut y voir un signe. Le roman policier est vraiment un genre à part et il n'est pas certain que je sois à l'aise dans ce genre...
 
Et quels sont vos projets littéraires pour le futur ?
Je travaille actuellement à la rédaction d'un recueil d'aphorismes (Le protocole des naufragés)  que j'aimerais bien publier chez La part commune, mais ce n'est pas pressé. J'ai aussi l'idée d'un roman plus important que ce que j'ai fait jusqu'à présent.

Pourquoi avez-vous ouvert votre blog , vos envies ?
Pour mon blog, c'est une façon sympa de pouvoir écrire et échanger tous les jours. C'est agréable d'écrire sans penser forcément à la publication et de pouvoir ainsi traiter toutes sortes de sujets, même ceux qui n'ont aucun intérêt particulier. C'est en outre une façon de me faire un peu connaître.

Dans quel intérêt ?
Cela me permet aussi d'échanger directement avec mes lecteurs. D'avoir un avis sur ce que je fais, mais de pouvoir aussi profiter des lectures, des idées et des conseils des autres. 

Porte-t-il ses fruits ?

Oui, j'aime beaucoup lire les commentaires qui y sont faits. En outre, cela me permet de rencontrer lors de mes dédicaces des lecteurs et des lectrices qui deviennent peu à peu des amis... 

Avez-vous nécessairement le temps en plus de vos travaux de répondre aux commentaires et d'écrire tous les jours vos billets ?
En fait, non. Je ne réponds pas à tous les commentaires. Certains n'appellent d'ailleurs pas de réponse. En ce qui concerne l'écriture de mes billets, il arrive en effet que parfois je dispose d'un peu moins de temps ou que je sois un peu moins inspiré. Disons que pour l'instant j'en écris un par jour, en moyenne, mais je pense que par la suite, je serais un peu moins régulier... Il est vrai que si j'arrive à me faire connaître, je serais plus sollicité et que je devrais travailler plus dur....
 
Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui désirent être publiées ?
Se renseigner sur ce qu'attendent les maisons d'édition. Commencer aussi par une maison de taille modeste, plutôt régionale et écrire quelque chose qui peuvent les concerner. Ne pas voir trop grand tout de suite. Eviter aussi tout ce qui est d'ordre autobiographique car tant que vous n'êtes pas une célébrité de la télé, cela risque peu de les intéresser... Ne pas copier trop ouvertement un grand écrivain. N'est pas Céline qui veut...
 
Y a-t-il des pièges à éviter ?
 Le compte d'auteur. Certes Proust et Gracq ont commencé ainsi et cela peut être une façon de se faire connaître, mais il y a trop d'abus et vous risquez de gaspiller votre argent pour rien. Il vaut mieux être patient et s'efforcer de s'améliorer.

Pensez - vous que vous ayez de la chance d'être publié ou c'est à force de travailler ?
Non, c'est à force de travail. J'ai pas mal de manuscrits qui sont en attente de publication. Ils sont bien écrits et intéressants mais pas vraiment dans le genre recherché par les maisons. Disons que là où j'ai dû le plus travailler, c'est dans l'écriture de projets susceptibles d'intéresser les plus grand nombre, et pas seulement ma famille et moi! J'ai eu le droit à de nombreux refus des maisons d'édition jusqu'à ce que je comprenne vraiment ce qu'on pouvait attendre d'un jeune auteur... Et puis, je n'ai pas été pistonné et je n'ai eu aucune recommandation, et il est clair que dans ces conditions, cela prend plus de temps...
 
Marcel Proust a l'air de vous intéresser,  quel conseil donneriez aux jeunes pour qu'ils remettent les classiques dans leur vie de lecteur ?
Proust est très spécial. Il ne faut pas se jeter tout de suite dans son oeuvre immense. Je conseillerais de commencer par "Un amour de Swann" qui est souvent vendu à part et présenté comme un roman indépendant de La recherche. Mais il ne faut pas se forcer... Sinon, on peut toujours attendre la publication (je ne sais pas encore chez qui ni quand) de mon prochain roman: Marcel Proust, roi du kung-fu... une bonne introduction à la vie de ce cher Marcel!

Pensez-vous que les classiques sont en danger et pourquoi ?
Non, je crois qu'ils seront toujours lus, même si c'est par une minorité... 

Et quel auteur est le plus approprié pour commencer à lire ?
L'idéal serait de commencer le plus tôt possible avec Alphonse Daudet, Théophile Gautier et Jules Vernes, Conrad et Jack London. Puis, à l'adolescence enchaîner avec Balzac, Flaubert, Maupassant, Zola et Stendhal... Jeune adulte, lire Hermann Hesse, Kunt Hamsun, Sweig, Thomas Mann...

Que peut-on vous souhaiter pour l'avenir ?
Un best-seller! Je sais que cela peut sembler bizarre comme obsession, mais pour moi ce serait l'idéal. Après, je serais tranquille pour écrire ce que je veux... De toute façon, si je veux vivre correctement de ma plume, je n'ai pas le choix, il faut que je sois connu du plus grand monde. 


Retrouver le blog de Marc Lefrançois  : www.marclefrancois.net 

La critique de "Botticelli Code" :  sur mon blog : en cliquant là !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by julien au pays des livres - dans La boite à Julien
commenter cet article

commentaires

chatbada :0075: 12/09/2010 21:20



Bonsoir Julien,


Merci d'être passé .


J'en sais un peu plus sur Marc maintenant ...


Ne me reste plus qu'à acheter ses autres livres et lui souhaiter une rentrée littéraire à la hauteur de son talent !


 



Julien au pays des livres 13/09/2010 19:16



  je vous les conseils vraiment ces livres j'ai adoré vraiment et oui je pense qu'on aura de belles suprises à
la rentrée littéraire pour lui mais j'en dit pas plus !!!!!