Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 15:32

Le résumé :

Lou, treize ans, intellectuellement précoce, est une élève brillante et isolée. Fille unique délaissée par une mère tombée en dépression après la mort d'un bébé et incomprise d'un père aimant mais prisonnier de son impuissance. En classe, les autres élèves l'appellent 'le cerveau'. Pour Lucas et 'son air de bagarre' - les mauvais garçons au sourire d'enfant, ça a toujours fasciné les fortes en thème -, elle est 'pépite'. Dans le cours de l'exigeant monsieur Marin, elle a proposé de faire un exposé sur les sans-abri et d'interviewer une jeune femme SDF. A la gare d'Austerlitz où elle vient régulièrement regarder les gens et les trains partir, elle rencontre No. Mais la connaître, tenter de devenir son amie, ne suffit pas ; l'adolescente se met en tête de la sortir de là, comme on dit, et, avec Lucas, ils lèvent une armée du salut à deux combattants pour une opération de sauvetage, trop grande pour eux.

 

Le commentaire :

 

Quand j'ai vu des extraits aux informations du film réalisé par Zabou Breitman, j'ai tout de suite été emballé par l'histoire et les personnages. Et je me suis empressé d'acheter le livre.

 

Mais j'ai vite déchanté parce qu'en parcourant le premier chapitre dans la librairie, j'ai immédiatement apprécié le style d'écriture et le début de l'histoire mais au fil des pages celà c'est gâter.

 

Mais au fil de la lecture, je me suis rendu compte que l'histoire stagne, avance mais à petits pas plutôt, tourne un peu en rond. Même si le plaisir de la lecture est toujours là, elle bouge petit à petit, aux fil des rencontres entre Lou et No mais dés que No trouve une solution pour sauver de la rue No, l'histoire prend une vitesse supérieur.

 

Mais avec les extraits du film que j'ai vu, j'avais imaginer que l'histoire serais plus rocambolesque, qui "bouge" plus, qui emmène les deux compères dans des aventures plus complèxes, mais ce n'est pas le cas.

 

On s'accroche aux personnages, y a des moments de tristesses, de joies, des histoires d'adoslescent, des histoires d'Amour. On découvre pleins de trucs sur les familles de No et de Lou Bertignac et la vie de SDF de No. C'est ce que je retiendrais du roman, je pense, parce que l'histoire m'a vraiment déçu. Surtout que j'ai toujours entendu dire du bien de Delphine de Vigan.

 

Ce qui n'empèche que j'ai lu le livre assez vite : moi qui aime lire lentement, on tourne chapitres après chapitres dans l'espoir de voir décoller l'histoire, ou c'est peut-être à cause de la narration, là c'est à la première personne mais ça serait à la trosième, la façon de voir l'histoire serait sûrement différente !.

 

 

Bio expresse :

 

http://blogs.mollat.com/litterature/files/delphine.gifDehine de Vigan est née en 1966 à Boulogne-Billancourt, elle a publié plusieurs romans. No et Moi à été élu Révélation du magazine Lire 2007, a obtenu le prix des Libraires  2008 et à reçu le prix Solidarité 2009. Traduit en une vingtaine de langues, il a été adapté au cinéma par Zabou Breitman (2010). Delphine de Vigan vit actuellement à Paris.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien au pays des livres - dans Roman français
commenter cet article

commentaires

miss ciné 06/02/2011 17:07



Ce livre est merveilleux, superbe, indéfinisssable, je le recommande à tout le monde !