Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 16:38

http://www.deslivres.com/images/products/image/9782879292724-une-voix-dans-la-nuit.jpg Résumé :

Auteur d’un feuilleton radiophonique écouter par des millions d’auditeurs, écrivain à succès, Gabriel Noone est une star. Ce qui ne l’empêche de pleurer à chaudes larmes quand Jess, son compagnon, le quitte brutalement.

Mais voilà qu’un événement inattendu vient le tirer de sa déprime : Pete, un garçon de treize ans porteur d’un lourd secret fait irruption dans son existence, prenant la place du fils qu’il n’a jamais eu.

C’est le début d’une incroyable histoire, où la réalité et l’illusion ne vont cesser de jouer à cache-cache, entraînant Gabriel Noone de plus en plus loin, dans une aventure qui bouleversera sa vie à jamais.

Mon commentaire :

Je n’ai malheureusement pas encore lu « Les chroniques de San Francisco », livres les plus connus d’Armistead Maupin, parce que je n’aime pas trop les livres en chroniques mais en voyant celui-là qui est réalisé comme un roman et le résumé m’ayant accroché j’ai décidé de m’y lancer et j’ai bien fait !

Depuis le début l’écriture est accrocheur, la qualité d’écriture de l’auteur m’a totalement séduit depuis le début, un début triste que ce soit pour Gabriel que pour Pete où j’ai était choqué par ce secret si lourd, mon cœur n’a fait qu’un bond !

C’est l’histoire d’une grande amitié entre Gabriel et Pete qui m’a complètement séduite même si l’amitié ne se passe qu’au téléphone, j’avais l’impression de voir le petit bonhomme en chair et en os, une histoire triste qui va les liés. Pour Gabriel la rupture amoureuse va le mettre dans l’incompréhension et essayer de renouer avec son compagnon, Jess, mais l’histoire est vraiment centrée sur Pete et Gabriel qui d’ailleurs comme Armistead Maupin est chroniqueur, d’après ce que j’ai entendu ce livre serait très biographique, mais n’allez pas me demander ce qui est vrai ou faux : vous comprendrez que c’est un livre mystérieux quand vous aurait fini de le lire !

Des rebondissements surprenants, des personnages réussi, un humour fine mais qui rend la lecture agréable, mais j’ai dû faire beaucoup de retour en arrière, parce que c’est un roman vaste avec un côté littéraire mis en avant. Ce roman st mine de détails, où j’aurais sûrement envie de relire bientôt et de m’en servir comme livre de chevet !

Vraiment, j’ai bien aimé ce roman qui m’a frustré tellement j’aimerais le relire le plus vite possible, j’y ai déceler aussi beaucoup de belles phrases, surtout sur la prise en charge des malades et la vieillesse (ici de leur chien).

 

Quelques avis de la blogosphère :

 

Au-delà des rêves

Romain et les romans

Repost 0
Published by Julien au pays des livres - dans Romans étranger
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 13:29

reine-des-lectrices.jpgLe résumé :


Que se passerait-il outre-Manche si, par le plus grand des hasards, Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, tout d'un coup, plus rien n'arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu'elle en vienne à négliger ses engagements royaux ? C'est à cette drôle de fiction que nous invite Alan Bennett, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les sœurs Brontë, le sulfureux Jean Genet et bien d'autres défilent sous l'œil implacable d'Elizabeth, cependant que le monde empesé et so british de Buckingham Palace s'inquiète : du valet de chambre au prince Philip, d'aucuns grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l'implacable protocole de la maison Windsor. C'est en maître de l'humour décalé qu'Alain Bennett a concocté cette joyeuse farce qui, par-delà la drôlerie, est aussi une belle réflexion sur le pouvoir subversif de la lecture.

 

Le commentaire :

N'étant pas tombé sous le charme en lisant le premier chapitre à la bibliothèque, il y a quelques mois de ça, j'ai dû attendre de me servir de Babelio.com pour ENFIN lire de bonnes critiques.  Il faut reconnaître que c'est un des livres qui a la cote sur le site communautaire des lecteurs.

Et franchement je suis tombé sous le charme de ce petit roman, au point de le lire deux fois d'affilée! Il est amusant, drôle, raffiné, passionnant...

Une fois commencé, on ne le lâche plus, les personnages sont attachants: il y a le rouquin éflanqué, la Reine Elizabeth II, le duc d'Edimbourg, le premier ministre.  Et ce qui fait sans doute partie du charme de ce roman, c'est qu'on arrive à placer des visages sur les personnages, puisque la reine est... la reine, et ainsi de suite pour les autres personnages.


On pourrait même dire que c'est de la littérature: on voit la vie que mène la Reine d'Angleterre et et son entourage.  Le sourire est présent du début à la fin, et on en apprend sur la lecture avec des réfléxions.

 

Bio Express :

 

AVT_Alan-Bennett_5348.jpegAlan Bennett est anglais, il est scénariste, romancier, dramaturge, il est une star en Angleterre.

Né le 5 mai 1934 à Leeds, il commence sa carrière comme comédien, il a également fait de la radio et la télévision.

"La Reine des Lectrices" fait de lui un des romancier les plus addulés de 2009.

 

 

 

 

Vous aimerez sûrement :

 

Botticelli Code  de Marc Lefrançois

 

Ensemble, c'est tout de Anna Gavalda

Repost 0
Published by Julien au pays des livres - dans Romans étranger
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 12:55

Brokeback Mountain de Annie Proulx                            

Le résumé : 


 Brokeback Mountain : un bout de terre sauvage, hors du temps, dans les plaines du Wyoming. Ennis del Mar et jack Twist, cow-boys, nomades du désert américain, saisonniers des ranchs, n'ont pas vingt ans. Ils se croisent le temps d'un été. La rencontre est fulgurante. Ni le temps, ni l'espace, ni les non-dits, ni la société n'auront raison de cet amour - que seule brisera la mort. Le récit déchirant d'une passion, au cœur des grands espaces américains, ces somptueuses solitudes dont Annie Proulx est sans conteste l'écrivain le plus inspiré dans la littérature américaine contemporaine. Pour Ang Lee, réalisateur du film adapté du livre, Le secret de Brokeback Mountain qui a obtenu le Lion d'or 2005 à la Mostra de Venise, c'est " une grande histoire d'amour, une complicité totale et honnête entre deux êtres ".                    

Le commentaire : 
                                                   
qui vont garder des brebis et qui découvre qu'il ne peuvent plus se passer de se voir C'est une nouvelle émouvante, belle, tendre. Une histoire qui émoie, une histoire passionnate de deux hommes pour faire l'amour pourtant ils ne sont pas homosexuel. J'ai adoré cette histoire que j'ai lu en 1h30 à la médiathèque. Personnellement je vais la relire très bientôt. Lisez cette histoire asser courte vous n'en resortirais pas indemne.... je vous le conseil....

                                           

Repost 0
Published by Julien cousinet - dans Romans étranger
commenter cet article